Ecumes, vagues et ... peinture

Publié le par Tigrou

Comme maquettiste, je ressemble un peu à une marmotte : je fais un grand sommeil pendant l'hiver et m'active pendant l'été. Si je dis ça, c'est que j'avais fait une pause dans ma maquette de château sur une falaise depuis septembre de l'année dernière (le dernier article était ici). A ce rythme là, je n'aurai pas posé les fondations du château avant 2012 !

Bref, je sais qu'il me reste du travail, mais je m'y remets petit à petit avec les beaux jours. Cette semaine, je me suis attaqué à une partie délicate : les vagues. Si vous vous souvenez de cet article, j'avais coulé la résine transparente pour simuler la profondeur de l'eau. Or, la mer n'est évidemment pas plate, mais agitée de vagues s'écrasant sur les rochers de la falaise.

La première étape fût de me documenter, de regarder des dizaines et des dizaines de photos de falaises maritimes pour observer la forme des vagues. Une observation immédiate quand on se documente sur un tel sujet est de constater l'énorme disparité selon les falaises, les courants, les océans (entre la mer Méditerranée et l'océan Atlantique, aucune comparaison possible), ... C'est pourquoi je ne me suis "imprégné" que de l'impression générale. Une autre technique que j'aurai pu choisir (si j'avais eu le temps et la patience) aurait été de reproduire grossièrement ma falaise dans une structure plus rigide et de la soumettre à un test grandeur nature en bassin (une baignoire aurait suffit), de faire de multiples photographies et d'utiliser ces clichés pour ma réalisation.

Mais j'ai choisi la voie de la documentation.

La deuxième étape fût le choix du matériel. Ici, j'ai choisi :


  • Du gel medium super épais
  • De la gouache blanche
  • Un pinceau brosse taille 4 pour déposer le gel
  • Un pinceau long taille 8 (pointe fine) pour peindre l'écume

Vagues - matériel


Le gel medium est la meilleure façon de "sculpter" des vagues. La technique est assez difficile au début, mais le coup de main prend rapidement. Mon seul conseil est de réaliser plusieurs passages successifs de gel plutôt qu'un seul trop épais. En effet, le gel met presque 24h à sécher et s'affaisse légèrement, donc plus vous en mettrez, plus il s'affaissera ... une vague gigantesque ne ressemblera après séchage qu'à une motte ridicule.

Pour la peinture de l'écume, on peut déposer de minces filets de peinture blanche très diluée sur les arêtes des vagues à chaque couche de gel (ce que j'ai fait par endroits). Une fois la dernière couche de gel posée (et séche !), on mixe la technique du brossage à sec avec une technique classique pour déposer l'écume. Là, la documentation est indispensable.

Comme vous le verrez sur les photos ci-dessous, je n'ai clairement pas encore terminé (dans l'ordre : une vue de la partie sans l'écume, une vue générale et une vue de la partie avec écume). Je souhaitais faire cet article afin de vous permettre de voir dans une même photo les différentes étapes de cette technique difficile (si vous ratez la sculpture au gel, vous pouvez dire adieu aux heures de travail passées sur le reste !).


La structure des vagues

Vagues (vue générale)

Vagues (gros plan)

Publié dans Créations : maquettes

Commenter cet article

tozzi 09/06/2009 19:31

tres realiste bravo

Tigrou 09/06/2009 20:55


Merci.