Les charmes d'Asie au Vietnam et l'ao dai

Publié le par Tigrou

Sensualité et érotisme


Vous le savez peut-être déjà si vous avez suivi ma série sur les Charmes d'Asie (par exemple avec cet article, celui-ci, celui-là ou encore celui-là), mais j'aime l'Asie, sa culture, ses paysages (... et ses jolies filles). Ainsi, l'année prochaine, je compte faire un voyage au Japon, en Chine ou au Vietnam (je n'ai pas encore décidé : la seule chose certaine, c'est que j'irai quoi qu'il arrive ... ou presque).

Pour le moment, j'ai envie de vous parler d'une des tenues traditionnelles d'Asie que je trouve particulièrement sensuelle et qui est portée au Vietnam : l'áo dài.

L'áo dài est une robe traditionnelle vietnamienne. Il est porté par la quasi-totalité des femmes lors des cérémonies officielles, des conférences ou encore des mariages. Comme il a été difficile de sélectionner la photo pour cet article, j'ai décidé de vous en mettre plusieurs. Mais il existe beaucoup d'autres photographies tout aussi splendides.

L'áo dài est composé de deux pièces : une robe et un pantalon de soie blanc. La robe peut être unie et répondre à un certain code de couleur, pour les uniformes (blanche pour les étudiantes, bordeaux pour les hôtesses de la Vietnam Airlines, etc.), ou être multicolore et posséder de nombreux motifs, faites en différents tissus.


Ao Dai - Les Charmes d'Asie au pays du Vietnam

Ao Dai - Les Charmes d'Asie au pays du Vietnam


Les éléments qui restent quasi-inamovibles et qui constituent la base du costume sont :
  • Le pantalon taille haute, ample, souvent blanc, maintenu par une ceinture élastique cousue dans le haut du pantalon,
  • La tunique,
  • La partie supérieure, cousue au plus proche du corps est composée d'un col mao et de manches longues. La fermeture se fait, discrètement sur le côté, par de petits boutons-pression,
  • La partie inférieure, fendue sur les côtés jusqu'au dessus du bassin, est faite de deux pans descendants jusqu'au dessus des chevilles.

L'áo dài couvre tout le corps à l'exception de la tête, des mains et des pieds. Cependant, la fente de la tunique remonte, en général, quelques 2 ou 3 centimètres plus haut que le pantalon, laissant ainsi un petit triangle découvert de chaque côté du bassin.

Son histoire est celle d'une tradition qui faillit disparaitre avant d'être réadaptée aux conditions de vie moderne. Les premières versions de l'áo dài remontent aux années 1700 et étaient copiées sur les costumes impériaux chinois. Il existait alors une version pour homme et une version pour femme. Les hommes n'en portent désormais qu'en de rares occasions (et ils semblent de moins en moins nombreux).

La version actuelle n'est pas apparue avant 1930 quand un créateur de mode, Cát Tường, plus connu des Français sous le nom de Monsieur le Mur, le modifia : il rallongea le bas, le fit être plus près des courbes du corps, et mit les boutons de fermeture sur le côté.

En 1975, après la réunification du Viêt Nam, il était rare de le voir car il semblait inapproprié au travail. Il connaît une résurgence depuis les années 1990.


Ao Dai - Les Charmes d'Asie au pays du Vietnam

Ao Dai - Les Charmes d'Asie au pays du Vietnam

Ao Dai - Les Charmes d'Asie au pays du Vietnam

Commenter cet article

Chriss 13/03/2009 23:33

Tiens, j'arrive chez toi en passant par chez MC et je tombe d'abord nez à nez avec tes photos. Que je trouve très belles. Et je vois que tu as fait un article sur le oa dai ! Alors là je suis très étonnée. Deux passions communes déjà ! J'ai un oa dai bleu rapporté du Vietnam que je chéris particulièrement. Que je porte avec un pantalon blanc ou noir aussi d'ailleurs. J'étais déçue là bas de voir si peu de femmes le porter. Pour moi, c'est beau comme le sari. Si féminin. Au plaisir !

Tigrou 15/03/2009 11:06


Merci pour ce gentil commentaire.
Effectivement, j'aime beaucoup la photographie et j'ai envie d'apprendre en ce moment. J'ai aussi envie de changer, de trouver d'autres sujets que les batiments ou les paysages, alors je pense
voyager bientôt ...
Oui, l'Ao Dai est pour moi un vêtement superbe. Comme le kimono japonais en fait. Mais je suis assez subjectif : j'aime la culture (ou plutôt les cultures) d'Asie. Ceci me fait penser que je
devrais peut-être continuer mes séries là dessus ...
A la prochaine.


Mlle Chipie 14/09/2008 20:44

Joli blog =')

Tigrou 14/09/2008 21:49


Merci.