Illustrateurs Fantasy - Luis Royo

Publié le par Tigrou

Fantasy


Après Frank Frazetta, voici un autre monstre sacré parmi les illustrateurs de fantasy et de fantastique. Ou, du moins, un de ceux dont la réputation et la renommée sont les plus établies.

Il s'agit de Luis Royo.


Luis Royo


Ce nom ne vous dit rien ? Pourtant, vous avez forcément déjà vu une de ces oeuvres, sans savoir qu'elle était de lui. Car nous parlons clairement ici de l'un des illustrateurs internationaux les plus réussis, dont la renommée est mondiale. Cependant, son style, proche du mouvement gothique, mélant sensualité et horreur, ne plait pas nécessairement à tout le monde, certains amateurs préferant notamment le style de Frank Frazetta.

Luis Royo est un artiste peintre né en 1954 à Olalla, une petite ville proche de Teruel en Espagne. Luis Royo a réalisé beaucoup de peintures pour ses propres livres/expositions, mais également pour divers média : jeux vidéo, pochettes d'album, couvertures de magazines, cartes de tarot, ...

Très jeune, il déménage avec sa famille à Zaragoza.

Acquérant son côté pratique de sa famille, ce qui le mène à étudier l'ingénierie civile, il commence également à étudier la peinture, la décoration et la conception intérieure. Pendant ses études, il réalise également des peintures sur toiles géantes.

C’est en découvrant des bandes dessinées érotiques ou le travail d'artistes tels qu’Enki Bilal et Moebius (deux artistes dont je ferai certainement un article prochainement), en 1978, qu’il a commencé à dessiner des bandes dessinées à son tour pour différents fanzines. Il expose notamment dans des festivals tels que celui d'Angoulème.

Abandonnant définitivement les études, il se consacre alors au dessin. En 1981 et 1982, son travail a été publié dans des magazines tels que : Comix, Rambla et Heavy Metal.

Une réunion en 1983 avec Rafaël Martínez, dans le festival des bandes dessinées de Zaragoza, trace son futur professionnel : il est en effet commissionné par celui-ci pour produire cinq illustrations pour Norma Editorial, marquant le début d’un rapport professionnel qui prospère toujours aujourd'hui.

Son travail n'est cependant pas limité au territoire espagnol puisqu'il est fréquemment publié dans les médias étrangers (notamment aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne et en Suède). Les magazines tels que Heavy Metal se  tournent en effet souvent vers Luis Royo pour leurs illustrations de couverture. Cependant, son travail ne se restreint pas simplement aux couvertures de magazines : il réalise également des affiches pour des films et des jeux vidéo.

Une fois établi dans une position privilégiée sur le marché international d’illustration, il augmente la production de son propre travail, par opposition aux travaux commissionnés. La majeure partie de son propre travail a été achetée par différents médias ou inclus en compilations.

En 1992, il édite son premier travail de compilation : Women - un album qui a rassemblé ses meilleures illustrations jusqu’ici. Avec ce livre, sa préférence pour dessiner la femme commence à émerger clairement. Sur la base de cette compilation il réalise ainsi sa première exposition.

L’imagination et la qualité du travail de Luis Royo ont commencé à trouver leur place dans toutes sortes de médias, et son nom devient de plus en plus connu. En 1996, il a fait une couverture de Penthouse aux Etats-Unis et en Allemagne. La même année beaucoup d’articles au sujet de son travail sont apparus. Il a également reçu le Silver Award SPECTRUM III la meilleure récompense de l’art fantastique contemporain aux Etats-Unis.


Luis Royo


Il sort également son portfolio Warm Winds, édité par Norma Éditorial en coopération avec Heavy Metal. Ce portfolio est le premier sorti et l’a été en série limité et signée.

Au fur et à mesure des années, il publie divers albums, cartes et autres illustrations. A la fin du siècle dernier, il publie notamment le premier volume du PROHIBITED BOOK, avec un contenu érotique étonnant dans lequel le conte de la belle et la bête, baigné dans une atmosphère gothique, prend une importance majeure.


Luis Royo


En 2004, Luis Royo déménage à Barcelone, où il trouve un coin éclatant de beauté : le quartier gothique, dans lequel il travail toujours aujourd’hui. Ce changement de résidence a également signifié un changement dans sa façon de travailler, dans la vision de son travail et un désir de retourner à la peinture sur toile.

Luis Royo a ainsi, tout au long de sa carrière d'illustrateur, publié une quantité impressionnante d'oeuvres, albums, portfolios, ... que j'ai pas tous repris ici afin de ne pas surcharger cet article. Mais il suffira à ceux qui veulent en savoir plus, de faire une recherche sur Internet pour obtenir le nom d'artbooks ou de cartes qu'il est possible d'acquérir.

Luis Royo

Luis Royo

Luis Royo

Luis Royo

Publié dans Divers

Commenter cet article