Larmes de Lune

Publié le par Tigrou

En recherchant le thème de mon prochain article, je suis rendu compte d'une chose sur mon monde imaginaire. Je crains que, pour le peu d'informations que j'ai pour le moment dévoilé, je ne l'ai fait passer pour un monde féerique, presque utopique.

Cela n'est pas totalement vrai.

Car, si la civilisation Faelhys vit désormais en paix avec elle-même, il n'en demeure pas moins qu'elle doit lutter quotidiennement pour sa survie. Et non pour un territoire ou pour un peu de pouvoir.
Il est peut-être utile que je rappelle les vérités suivantes :

  • L'Histoire récente de la civilisation Faelhys nous ramène à l'Exode, à la perte de millions de personnes qui moururent en même temps que la planète Prime (pour rappel, allez donc voir ce premier article résumé sur l'Histoire de la civilisation Faelhys) ;
  • Ce n'est que par le Serment avec les Neuf Protectrices que la civilisation Faelhys fût autorisée à demeurer sur sa planète d'accueil (dont je tairais le nom pour l'instant ... j'ai mes raisons) ;
  • La civilisation Faelhys est reparti de zéro après la Nouvelle Aurore. Ce n'est que la volonté de certains individus qui lui permit d'éviter de sombrer à jamais (voir ici) ;

Seulement, si ces événements font partie de l'Histoire récente de la civilisation Faelhys, cette dernière doit continuellement se préserver d'un autre événement régulier : les Larmes de Lune.
 
Pour comprendre un peu ce que sont les Larmes de Lune, je dois d'abord préciser que la planète possède deux lunes : Loth et Sigirith. Si Loth est une lune tout ce qu'il y a de plus normal qui influence les marées, Sigirith est très différente. Plus éloignée de la planète que Loth, elle n'a pas d'influence sur les marées, mais elle donne naissance à des oeufs un peu particuliers, puisque ces derniers "tombent" sur la planète à chaque équinoxe (on appelle cet événement les Larmes de Lune car en rentrant dans l'atmosphère, les roches qui entourent les oeufs prennent une couleur bleutée qui font penser à des larmes).
 
Une fois qu'ils touchent le sol, les oeufs donnent naissance à des Kochii, des "démons" (telle qu'ils furent qualifiés lors des premières Larmes de Lune) ressemblant à des animaux mystiques. Ces créatures, si elles sont en temps normal pacifiques (et ont les mêmes comportements qu'un animal normal), peuvent se révéler belliqueuses si on se trouve sur leur territoire ou lorsque les lunes sont alignées.

Heureusement pour la civilisation Faelhys, les Protectrices l'ont installé sur les terres les moins vulnérables : il n'y tombe ainsi que peu d'oeufs. Les rares à y tomber sont interceptés par la Légion (que je détaillerai plus tard).
Ainsi, sur les Protectorats et les Contrées (en bref, les territoires qu'occupe la civilisation Faelhys), le risque de croiser un Kochii est extrémement faible (bien qu'existant). En revanche, de l'autre côté du Haut Mur (encore une chose à expliquer un autre jour ...) et sur toutes les Terres Libres, les Kochii sont relativement nombreux.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article