Hiver

Publié le par Tigrou

Voici un autre de mes poèmes que j'avais écrit en terminale. Mon premier poème en fait.

Hiver

L'horizon s'enflamme,
Et nul ne l'acclame.

Aussi nombreux soient les nuages,
Ils ne sont que miages.
Et je m'en vais en voyage,
Dans le lointain pays des anges.

Dans cette nuit enchantée,
Où sont passées les fées ?
Mystérieuse Albion,
Où sont passées tes passions ?

Assis au pied de cet arbre,
Je contemple le lointain
Au reflet d'airain.
Et je ne reste pas de marbre,
Quand me viennent ces larmes,
qui perlent sur mes yeux,
Lorsque je te vois aux cieux.

Gravée dans ton coeur,
Est la formule du bonheur.
A jamais enfouie elle demeure,
Véritable lumière vivante,
Dans cette obscurité envahissante.

Dans cette nuit enchantée,
Pourquoi sont donc parties les fées ?
Mystérieuse et antique Albion,
Que reste-t-il donc de tes passions ?

Dans la ville de Venise,
Souffle une douce brise,
Et je sens sa caresse,
Toute cette tendresse,
Et je reste enivré,
Par tant de beauté.

Mais l'Hiver est arrivé,
Les glaçons et les frissons,
Chassent amour et amitié,
Pour que meurt cette passion.

La nuit enchantée s'est achevée.
Les fées ne sont donc pas parties,
Elles se sont seulement endormies.
Et dans la mystériseuse Albion,
Sont rentrés les dragons et les tendres passions.

Publié dans Créations : textes

Commenter cet article